Recherchez

Canada – Choir Boy (Critique)

Le mardi 16 octobre 2018 à 9 h 38 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Centaur Theatre - 453 St-François-Xavier, Montréal (Québec) H2Y 2T1 (Métro Place-d'Armes)
Dates : Du 9 au 28 octobre 2018
Horaires : Du mardi au samedi à 20h00 - Matinées à 14h00 (samed et dimanche)
Tarifs : À partir de 30.00$
Informations supplémentaires : https://centaurtheatre.com

Steven Charles (Pharus) et Lyndz Dantiste ( AJ) dans Choir Boy © Andrée Lanthier

Écrit par Tarell Alvin McCraney
Metteur en scène : Mike Payette
Directeur musical et arrangeur : Floydd Ricketts

Distribution :
Patrick Abellard, Vlad Alexis, Quincy Armorer, Steven Charles, Lyndz Dantiste, Christopher Parker et Paul Rainville

La première mondiale de Choir Boy a eu lieu en 2012 au Royal Court, à Londres (Royaume-Uni), et ses débuts sur Broadway sont prévus pour décembre 2018. Il s’agit d’une belle opportunité pour les Montréalais d’assister à Choir Boy, ici même, dans la métropole.

Notre avis :
Le théâtre Centaur frappe un grand coup avec la présentation du drame musical Choir Boy. Cette pièce a pour personnage principal Pharus, jeune gay qui rêve d’être le leader de la légendaire chorale de l’école Charles R. Drew Prep School for Boys.

Écrit par Tarell Alvin McCraney, celui-là même qui a gagné en 2017 l’Oscar du meilleur film avec le chef d’oeuvre Moonlight, Choir Boy jette un regard sombre sur le passage vers l’âge adulte et le regard des autres vis-à-vis d’un jeune gay. Ainsi, malgré quelques passages teintés d’humour, le fond de l’histoire est empreint de tristesse et du désespoir de ces jeunes.

Le jeune et talentueux Steven Charles, dans le rôle de Pharus, offre une prestation à la hauteur de nos attentes ; sa voix et sa présence sur scène sont des plus appréciées ! On pourrait lui reprocher d’être un peu trop efféminé et de faire de son personnage un stéréotype mais sa fragilité démontre la douleur et la tristesse qui se cachent derrière ce jeune noir gay.

La troupe de Choir Boy © Andrée Lanthier

Un travail remarquable a été accompli par le metteur en scène pour la scène où Pharus se fait battre. Sans nous montrer visuellement le tragique incident, on nous fait comprendre ce qui s’est passé.

La jeune troupe a été choisie avec soin et portée par deux comédiens d’expérience ; leurs performances vocales et leur façon de jouer sont homogènes et irréprochables. En outre, le public appréciera les (trop) courts moments d’harmonies vocales a capella.

Choir Boy n’est pas un spectacle où le public éclate de rire, certes, mais il en ressort ému, perplexe et plein de réflexion.

Billets disponibles dès maintenant au Centaur Theatre

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire