Recherchez

Youpi et encore youpi

Le samedi 23 février 2019 à 9 h 35 min | Par | Rubrique : En bref

La troupe des désormais célèbres Youpi va sévir lundi 25 février sur la scène de la Nouvelle Eve. Préparez vos zygomatiques.

La désormais fameuse troupe propose une revue toujours aussi déjantée pour les heureux spectateurs détenteurs d’un billet (la salle est remplie depuis belle lurette). L’occasion de s’enquérir auprès des artistes de leur ressenti, de leurs émotions et impressions… Bref, un questionnaire où l’intime se dispute au sublime.

Quel est ce concept qui fait salle comble à chaque fois ?

Charlène Duval : jouer dans une salle cosy avec plus de monde sur scène que dans la salle. 

Caroline Roëlands : c’est une excellente question. Mais sinon qu’est-ce qu’on s’amuse ! 

Jacques Verzier : le concept m’échappe et je me demande toujours « mais que font tous ces gens dans la salle ?

Denis d’Arcangelo : les gens n’ont pas d’amis. Voir une « troupe » constituée d’amis de plus de 20 ans doit les faire rêver…

Pourquoi ce titre : « Youpi » ?

Charlène Duval : YOUPI = Young & Old University Paris Internship 

Caroline Roëlands : parce que YOUPLÀ n’était pas libre. 

Jacques Verzier : moi je préférais « tralala » mais mon idée n’a pas été retenue.

Denis d’Arcangelo : Schloupi était déjà pris, et Youpie faisait une lettre de trop.

Quels sont les défis à relever pour chaque représentation ?

Charlène Duval : Refuser le nu intégral 

Caroline Roëlands : rendre les gens heureux, ceux sur scène et ceux assis dans la salle. Parce qu’ils ont tous payé pour être là.

Jacques Verzier : danser en talons de 12.

Denis d’Arcangelo : ne pas trop admirer les copains pendant qu’ils bossent.

Comment définiriez-vous votre rôle au sein de cette entreprise ?

Charlène Duval : Apporter un souffle de jeunesse 

Caroline Roëlands :  » je suis ta mère Luke  » … si Youpi s’était appelé Luke.

Jacques Verzier : je suis la caution intellectuelle du spectacle.

Denis d’Arcangelo : indubitablement, je suis la caution historique du spectacle.

Qu’attendez-vous du public ?

Charlène Duval : Qu’il ait envie de nous offrir à boire à l’issue du show ! 

Caroline Roëlands : à votre avis ? 

Jacques Verzier : que le public rigole au bon moment.

Denis d’Arcangelo : qu’ils crient Youpi !!! (pas schloupi, hein, attention, ni youpie…)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire